whatsapp WhatsApp
  • Bali
  • Bali
  • Bali
  • Bali
  • Bali
  • Bali
  • Bali
  • Bali
  • Bali
     5 / 10 Reviews
 1035 view

Bali

circuits de bali
bienvenue a notre site de balilabelle,
pura lempuyangan 2
Peta Provinsi Pulau Bali

 

contactez; www.balilabelle.com 

Bali

L'île des dieux

Respire encore et toujours le charme et la beauté. BALI, ce petit coin de paradis rassemble tous les ingrédients pour des vacances réussies : belles plages, montagnes de forêts impressionnantes, rizières verdoyantes, le tout réuni dans une culture vivante et authentique.

Les Balinais, ouverts et bienveillants, accueillent le visiteur comme un invité. Ubud, la capitale culturelle de l'île, est un lieu effervescent où se rejoigne le meilleur de deux mondes distincts : la modernité et les traditions ancestrales. Sa culture hindouiste vous laissera sans voix tant les paysages et décors sont à couper le souffler tant cette richesse est dense.

On y découvre ses alentours en VTT, en rafting, ou plus simplement par des marches de funambules d'une terrasse à l'autre, sur les maigres rebords des rizières, idéal pour les sportifs aguerris et amateurs de sport. Le surf n’est plus à présenter car les plus grands s’y retrouvent tout au long de l’année. Vous aurez peut-être l’occasion de croiser un athlète de haut niveau par chance durant votre séjour.

Après le Surf, vient le yoga où cette pratique se mène depuis le plus jeune âge afin d’enseigner la sagesse, le respect et la spiritualité.

Un sport fait également parti du séjour, c’est la plongée sous-marine qui est pratiquée par la plupart des touristes afin de découvrir un monde marin spectaculaire. Revenez en France les yeux et les souvenirs chargés en émotion. Faites découvrir votre expérience à travers les réseaux sociaux afin de garder un très beau souvenir de ce séjour.

Plus à l'Est de Bali s'étend une autre terre féerique, la région de Sidemen, où ont été sculptées les plus prodigieuses rizières en terrasse. Le Mont Agung, le plus haut sommet de l'île, sublime ce paysage.

Où se loger à BALI? Les hôteliers vous offrent des hôtels et des lieux magiques pour séjourner durant votre séjour avec des pensions complètes afin de profiter un maximum du décor offert par la nature et ainsi vivre pleinement votre voyage sans avoir aucun soucis d’hébergement pour la nuit. Les résidences hôtelières offrent également la piscine pour celles et ceux qui m’aimeraient pas l’eau salée.

La cuisine raffinée et délicieuse vous permet de découvrir des nouveaux plats du pays à base de poisson ou de viande et riche en légumes et fruits. Les épices viennent agrémenter ses petits plats pour les rendre meilleurs. Faites-vous donc plaisir en séjournant dans un endroit splendide.

 

Informations générales sur Bali | Histoire du tourisme sur l'île de Bali

 

Cette page d'informations générales sur Bali couvre l'histoire, la géographie de l'île à son secteur de l'industrie du tourisme en général et brièvement.

À propos de l'île de Bali, bien sûr, vous connaissez la province, qui est la capitale de Denpasar, n'est-ce pas?

À partir de la beauté naturelle et de la culture. Jusqu'aux coutumes originales des ancêtres indonésiens, un héritage encore bien conservé sur cette île des dieux.

 

  • Informations générales sur Bali

o Géographie de l'île

 Gouvernement régional

 Histoire de Bali

 Croyance en la vie balinaise

 Cérémonies religieuses à Bali

 Bali et le tourisme

 Bung Karno, Bali et le tourisme au 20e siècle

 Tourisme à Bali maintenant

 Créativité humaine balinaise

Informations générales sur Bali

L'île de Bali est l'une des îles de plus de 17 000 îles en Indonésie. Avec une superficie insulaire de 153 km de long et 112 km de large et une superficie insulaire de 123,98 km2.

La superficie de cette île est la moitié de la superficie de la province de Java oriental et à environ 3,2 km de Ketapang, la partie orientale de l'île de Java.

Géographiquement, l'île est située sur une ligne imaginaire 8 ° 25'23 "de latitude sud et 115 ° 14'55" de longitude est. C'est ce qui fait que Bali a un climat tropical comme d'autres parties de l'Indonésie.

 

L'île de Bali est également la dernière chaîne d'une ligne imaginaire d'îles tropicales qui marque la séparation des zones écologiques Asialis et Australasie.

Géographie de l'île

Topologiquement, l'île de Bali s'étend de l'ouest de l'île à l'est. Flanqué entre l'île de Java à l'ouest et l'île de Lombok à l'est.

Parmi ces montagnes, il y a un certain nombre de volcans actifs et contrairement à:

  • Le mont Agung mesure 3 142 mètres de haut.
  • Mont Batur à 1 717 mètres d'altitude.
  • Le mont Abang mesure 2 276 mètres de haut.
  • Le mont Batukaru mesure 2 276 mètres de haut.

Dans ces informations générales sur Bali, l'île des dieux est divisée par des rivières, des canaux et des gorges couvertes de forêts. Les vallées et les collines sont colorées par des étendues vertes de riz, les extrémités de belles plages et des lacs qui remplissent le reste du cratère.

Bali possède 4 (quatre) lacs qui sont situés au milieu de l'île dans la zone montagneuse, à savoir:

  1. Lac Beratan / Lac Bedugul
  2. Lac Buyan.
  3. Lac Tamblingan.
  4. Et le lac Batur.

@Bedugul; Lac Ulun Danu, Buyan et Tamblingan

La belle Bali rend cette île célèbre en tant que zone touristique. Le lac Batur d'une superficie de 1 607,5 hectares, le lac Beratan 375,6 hectares, le lac Buyan 336 hectares et le lac Tamblingan 110 hectares.

Les rivières proviennent de forêts tropicales et de lacs qui coulent vers le sud. Ce sont comme la rivière Unda, la rivière Petanu, la rivière Ayung, la rivière Pulukan, la rivière Loloan et d'autres.

Gouvernement local

La 4e plus petite selon l'agence statistique en termes de superficie, la province de Bali compte 8 districts gouvernementaux régionaux et une capitale provinciale.

  1. Badung Regency avec 6 districts
  2. Bangli Regency avec 4 districts
  3. Buleleng Regency avec 9 districts
  4. Régence de Gianyar avec 7 districts
  5. Jembrana Regency avec 5 districts
  6. Karangasem Regency avec 8 districts
  7. Klungkung Regency avec 4 sous-districts
  8. Régence de Tabanan avec 10 districts
  9. Ville de Denpasar avec 4 districts

La province de Bali a été inaugurée le 14 août 1958 sur la base juridique de la loi no. 64 de 1958 concernant la formation des régions de niveau I de Bali.

Comprend la région de Lesser Sunda qui comprend Bali, West Nusa Tenggara et East Nusa Tenggara.

Jusqu'au 14 août, il en faisait l'anniversaire de la Province de Bali avant l'expansion et jusqu'à maintenant.

Histoire de Bali

L'ancienne île de Bali était habitée par le peuple austronésien vers 2000 av. Qui a émigré et est originaire de Taiwan via l'Asie du Sud-Est maritime.

La culture et la langue des Balinais sont étroitement liées à celles de l'archipel indonésien, de la Malaisie, des Philippines et de l'Océanie. Des découvertes anciennes telles que des outils en pierre de l'époque austronésienne ont été découvertes près du village de Cekik à l'ouest de l'île de Bali.

Dans l'ancien Bali, il y avait neuf sectes hindoues, à savoir Pasupata, Bhairawa, Shiva Shidanta, Waisnawa, Bodha, Brahma, Resi, Sora et Ganapatya. Chaque secte vénère une certaine divinité comme sa divinité personnelle.

Pasupata, Bhairawa, Siwa Shidanta, Waisnawa, Bodha, Brahma

La culture balinaise est fortement influencée par la culture indienne, chinoise et particulièrement hindoue. Cette culture a commencé vers le 1er siècle après JC.

Le nom Bali Dwipa ("île de Bali") a été trouvé à partir de diverses inscriptions, y compris le pilier de l'inscription Blanjong écrite par Sri Kesari Warmadewa en 914 après JC qui mentionne "Walidwipa".

À cette époque, le système d'irrigation complexe Subak a été développé pour cultiver du riz. Certaines traditions religieuses et culturelles existent encore aujourd'hui et remontent à l'époque où vous êtes allé à Bali (Informations générales sur Bali).

Le royaume hindou de Majapahit (1293-1520 après JC) à Java oriental a établi une colonie à Bali en 1343.

Au 15ème siècle après JC, lorsque le royaume de Majapahit fut vaincu par le pouvoir du royaume islamique de Demak, il y eut un exode massif de javanais-hindous d'intellectuels, d'artistes, de prêtres et de musiciens de Java à Bali.

Croyances de la vie balinaise

Les croyances de l'ancien peuple balinais comme expliqué ci-dessus, il existe neuf sectes hindoues, à savoir:

  1. La secte Pasupata.
  2. Bhairawa Sect.
  3. Shiva Shidanta Sect.
  4. La secte Vaishnava.
  5. La secte Bodha.
  6. La secte Brahma.
  7. La section des reçus.
  8. Sora Sect.
  9. La secte Ganapatya.

Chaque secte vénère une certaine divinité comme sa divinité personnelle. La croyance balinaise d'aujourd'hui est un phénomène complexe basé sur divers aspects de l'hindouisme, de Shiva, du bouddhisme et des mélanges avec les traditions ancestrales.

Par conséquent, le culte des esprits, des ancêtres et des éléments naturels est combiné avec l'hindouisme lui-même.

Dans certains cas, les cérémonies traditionnelles et les rituels religieux sont différents d'une région à l'autre.

La plupart des Balinais sont presque 95% hindous, même si la forme syncrétique est hindoue balinaise ou parfois aussi appelée Hindu Dharma.

Cérémonies religieuses à Bali

Dans les informations générales sur Bali, l'une des cérémonies importantes à Bali est la cérémonie de cendrage ou de crémation qui est généralement appelée Ngaben.

Au cours de cette cérémonie, gamelan, danses et offrandes accompagnent la procession avec une «tour décorée» défilée de la maison funéraire à l'orphelinat.

La cosmologie et la symbolisation des montagnes dans l'architecture balinaise peuvent être vues dans la forme et la structure de l'architecture du temple ou les caractéristiques de la porte qui est faite pour ressembler à une tour.

Il y a une rainure qui ressemble à deux parties distinctes d'une pyramide et représente deux parties de la montagne, une partie du mont Agung et l'autre l'incarnation du mont Batur.

 

Un autre symbole commun est le meru, qui représente des dizaines, voire des centaines de bâtiments ressemblant à des pagodes se trouvant dans des lieux saints et sur le terrain du temple.

Le bâtiment Meru est une couche de pierre qui a une série de formes de toit qui ressemblent à une pyramide se chevauchant, recouverte de feuilles de palmier noires. Le nombre onze est un nombre déterminé sur la base de croyances concernant l'ordre de l'univers.

Les croyances, les cérémonies et les célébrations ont guidé la vie des Balinais depuis la naissance pour former un mélange qui reflète le caractère culturel du peuple.

Les règlements religieux non seulement lient la forme des temples et des sanctuaires, mais réglementent également la disposition du village, les structures des maisons familiales et une gamme de droits et de responsabilités dans leur vie. Partir de la vie quotidienne sur Terre en commençant à manger, avant de s'endormir, en marchant pour parler.

Bali et le tourisme

Bali est la destination touristique la plus populaire au monde. La plupart des jeunes mariés et des vacanciers en trouveront beaucoup qui visitent cette île.

Bali est célèbre pour sa danse et sa culture, sa musique traditionnelle, de nombreuses sculptures, peintures, artisanat du cuir et travail du métal sont très populaires.

La première tournée a été réalisée par Maha Rsi Markandeya de Java dans le but de répandre l'hindouisme sur l'île de Bali au 8ème siècle après JC.

Ensuite, il y avait aussi plusieurs autres figures spirituelles qui sont venues à Bali dans le même but par la suite.

Un voyage de l'Europe à l'île de Bali a été effectué par Cornellis de Houtman des Pays-Bas en 1579 en tant que premier occidental à atterrir sur l'île de Bali. Son arrivée faisait partie d'une expédition pour trouver des épices et faire du commerce dans l'archipel.

Bien qu'ils n'aient pas trouvé les épices qu'ils recherchaient sur cette île, lorsqu'ils se sont brièvement arrêtés, le groupe a expliqué l'île de Bali.

Ils décrivent l'île de Bali comme une vie avec une culture qui, selon leur point de vue, est très unique, jamais trouvée nulle part ailleurs pendant leur tour du monde.

Bung Karno, Bali et le tourisme au XXe siècle

Jusqu'au début du 20e siècle, lorsque Bali a été complètement conquise par les Néerlandais, l'entrée pour les occidentaux a été largement ouverte et c'était aussi la première étape importante dans l'entrée des touristes qui a commencé dans les années 1920.

Le premier président d'Indonésie, Ir Soekarno. Il a fait de Bali (Informations générales sur Bali) un lieu pour recevoir des invités d'État et présenter Bali à un public plus large aux yeux du monde.

Parmi les invités du pays figuraient le premier Premier ministre indien Jawaharlal Nehru, le dirigeant nord-vietnamien Ho Chi Minh, au président américain Jhon F. Kennedy.

Sur l'idée de Bung Karno, à Tampaksiring en 1957, le palais de Tampaksiring a été construit pour accueillir les invités d'État.

Puis en 1963, Bung Karno est également celui qui a initié la création du Bali Beach Hotel sur la plage de Sanur.

Cet hôtel sera plus tard le plus haut bâtiment de Bali à ce jour (car il est conforme au décret du gouverneur de Bali de 1971 où il contient, entre autres, que les bâtiments de la région de Bali ont une hauteur maximale de cocotiers ou 15 mètres. )

Tourisme à Bali maintenant

La croissance rapide du développement dans le secteur du tourisme à ce jour a eu un impact et une influence majeurs sur les traditions et le mode de vie des Balinais et de ceux de cette île.

Fait intéressant, la culture balinaise est toujours ce qu'elle est, grandissant avec la mondialisation. Une autre chose qui peut être la réponse à la préservation de la culture balinaise est la vision du peuple balinais qui inspire chaque âme à aimer et à glorifier sa propre culture sans être gênée.

Créativité humaine balinaise

La créativité des Balinais dans divers domaines tels que: les techniques de sculpture, la danse, l'architecture, la musique et diverses autres expressions artistiques, ils la montrent avec confiance au monde.

 

Et selon ce qui a été rapporté par CNN (cnnindonesia.com 10 avril 2016) "Bali est toujours la principale porte d'entrée du tourisme indonésien".

Bien que le tourisme promette d'être un moteur économique, au cours des dernières décennies, il a lentement mais sûrement créé plusieurs problèmes, notamment sous la forme d'un déclin environnemental, de l'érosion des traditions, de l'inflation et d'une augmentation de la criminalité.

Les informations générales sur Bali ces dernières années sont même devenues une porte d'entrée pour des choses «dangereuses». C'est un défi pour Bali à l'avenir.

Ceci est la page d'informations générales pour Bali que nous dédions au voyageur, nous espérons qu'elle sera utile et deviendra une référence et un aperçu pour les futurs amis voyageurs.

Destination touristique de Bali

Bali a sans aucun doute de nombreuses destinations dans le monde entier.

Si vous avez besoin d'informations plus détaillées sur Bali et nos offres de voyages uniques telles que;

Vous pouvez l'obtenir ici

               -Louer une voiture avec chauffeur / non

              - des activités de rafting et de plongée avec tuba

             - des visites d'une journée et d'une demi-journée

             - Tous les forfaits à Bali, Java, Sulawesi, Lombok, Flores, etc.

              - réservation d'hôtels etc. avec nous www.balilabelle.com

 

Ou Tour Incentive Conference and Exhibition Meeting or Outing for your company. Bien sûr, vous pouvez nous contacter et consulter pour chacune de vos combinaisons de circuits préférées ou ajuster vos besoins de voyage à Bali et en Indonésie.

 

LES GRANDES FESTIVÉS DE GALUNGAN ET KUNINGAN

 

Upacara Agama

Galungan est une fête commémorative de la victoire du bien sûr le mal. Le rôle du bien est tenu par le dieu Indra et celui du mal par le roi mythique de Bali, Mayadénawa. Selon la légende, le roi Mayadénawa, qui tenait Bali sous sa coupe, était un horrible athée. Il avait interdit d’honorer les dieux et les ancêtres. Les Balinais étaient révulsés par cette interdiction, mais ils ne pouvaient rien faire, parce que Mayadénawa était presque immortel . Il était également d’une grande cruauté. Personne ne s’aventurait donc à le contrarier …..

Pour débarrasser la population de cette calamité, le dieu Indra se résolute alors à descendre du paradis avec ses soldat pour attaquer Mayadénawa. La guerre dura quelques jours, jusqu’à ce que le dieu Indra  parvienne à occire  Mayadénawa. Heureux de cette défaite et  de cette mort, les Balinaise furent à nouveau libres d’adorer les dieux et d’honorer les ancêtres , bref, de praqtiquer  leur  religion hindoue.

Selon le calendrier balinais wuku, Galungan se commémore tous les deux cent dix jours, chaque buda kliwon dungulan, le mercredi de la onzième semaine.  Galungan est un jour faste. Les dieux ainsi que les ancêtre descendent du paradis pour assister à la fête sur I’île et prendre place dans les temples villageois comme les temples  familiaux sont décorés avec des tentures ,  des parasols, des drapeaux, et bien sûr  des offrandes.

Les bords des routes et des chemins sont décorés de long et hauts bambous , que l’on appelle penyor. Ils sont plantés verticalement devant l’entrée de chaque habitation . Balinais et Balinaises sont en habits de fête et se redent aux divers temples pour y apporter  des offrandes et s’y recueillir.

Dix jours après Galungan, c’est Kuningan , nom du dernier jour de la présence des dieux et  des ancêtres sur l’île . Là encore , de nombreuses  offrandes sont prévues. À côté de chaque penyor est construit un petite autel, et les visiteurs étrangers demandent souvent ce que cela signifie.

Le penyor est une ornamentation cultuelle. Long bambou dont l’extrémité est naturellement  recourbée, décoré avec quelques fruits, des tubercules, du riz et suspendue à son extremité, un tressage en feuilles de cocotier qui s’appelle sampian, complété par une offrande. Le penyor est un umblème du volcan Agung. Il est également consideré comme un symbole de fertilité. Enfin, le petit autel qui lui est associé, représente le temple de Besakih.


 

Upacara agama di Bali

SILENCE ! ON NE TOURNE PAS : NYEPI

 

Nyepi est le jour de l’an balinais. Ce jour ferie, de création relativement récente, n’appartient pas au cycle du pawukon. Il est fixé par le calendrier hindou, dont la durée est presque la même que celle du calendrier grégorien . La veille de Nyepi est donc le dernier jour de l’année précédente. Avant la tombée de la nuit, on assiste à une grande procession . Les jeunes filles et les enfants sont en tête et tiennent des flambeaux . Viennent ensuite les jeunes garçons qui portent sur leurs épaules des mannequins représentant chacun un démon, le plus laid et terrifiant qui se puisse imaginer . L’orchestre ambulant vient en dernier. C’est un rites d’exorcisme. La procession fait le tour du village afin d’en chasser les mauvais  esprits pour que , le lendemain , ils ne se manifestent surtout pas. Ce lendemain , Nyepi, ainsi que son nom l’indique , est un jour consacré au silence, au jeûne et à la meditation , et cela , depuis le lever du soleil jusqu’au lendemain matin. 

Tous ceux qui sont sur l’île doivent y observer quatre interdits :

  1. Mati geni( ne pas allumer de feu , ne pas allumer l’électricité ni même provoquer la moindre étincelle )
  2. Mati karya( s’abstenir de toute activité)

    3. Mati lelungan( s’abstenir de tout trajet  

  1. Mati lelanguan( s’abstenir de tout désir )

Le jour de Nyepi est le seul jour de l’année oû les enfants , non loin de chez eux, occupant les rues et désertes. Le lendemain de Nyepi s’appelle Ngembak Geni , cela veut dire qu’on rompt le jeune , que l’on peut reprendre les activites de la vie quotidienne . Il y a soixante dix-huit ans de decalage entre le calendrier hindou çaka et le calendrier grégorien. L’année 2012 correspond donc à l’année 1933 du calendrier  çaka  , ce dernier ayant été institute soixante  dix-huit ans après le calendrier  grégorien. 

L’ordre des mois l’année du calendrier çaka est le suivant :

Kadasa ( dixième ) , Jayésta ( onzième ) , Sada ( douzième ) , Kasa ( premier ) , Karo ( deuxième ) Ketiga ( troisième ) , Kapat ( quatrième ) , Kalima ( cinquième ) , Kaenem ( sixième ) , Kapitu ( septième ) , Kaulu ( huitième ) , Kasanga ( neuvième ). 

Ce systèm ne semble pas logique car on commence l’année au deuxième mois à Bali . Mais comparez ce calendrier avec le grégorien ! Dans ce dernier , l’année commençait en mars et se terminait en février , actualement elle commence en janvier et se termine en décembre . En réalité , décembre est construit sur le radical « dix » et veut dire le dixième mois . Remarquez le nom des mois précédents ! Novembre vient du mot « neuf » ( neuvième mois ), octobre « d’octave » ( huitième mois ) , septembre de « sept » (septième mois ) ……

 

ORGANISATION DE LA « MAISON » BALINAISE

L’habitation balinaise traditionnelle est construite sur un terrain relativement spacieux, entouré de murs. Souvent, en retait, juste derriere l’entrée, un muret empêche d’apercevoir ce qui se passe à l’entérieur de la cour.

À  l’entérieur de celle-ci, quatre pavillons principaux sont construits aux points cardinaux. Le pavillon de l’ouest s’appelle bale dauh . Il sert uniquement de chambre à coucher. Il peut être ouvert ou fermé . En face, c’est donc le pavillon de l’est , balé dangin , également nommé balé adat . Celui-ci doit être ouvert , car c’est là que l’on procède aux rites de passage, anniversaire, limage de dents, marriage et autres. En dehors de périodes de cérémonie , Il est possible d’y dormir.

Le pavillon le plus important est celui qui se trouve dans la direction des volcans. Il s’appelle balé daja . On y garde les objets précieux. Enfin, le quatrième pavillon est la cuisine , paon. À côté de la cuisine se trouve le grenier à riz , construit en hauter sur des piliers de bois.

Pour une grande famille, les quatre pavillons ne suffisent pas. Il est tout à fait possible de construire des pavillon supplémentaires, lesquels ne font alors pas partie de cette organisation.

L’habitation balinaise se compose en fait de trois parties. Il y a d’abord  le domaine du sacré, qui se trouve du côté du volcan et de l’est. C’est l’emplacement du temple familial. La deuxième partie est cell de la vie profane  et ordinaire  des activités quotidiennes.

La troisième est censèe être impure . Elle est du côté de l’ouest. C’est là qu’on on élève le cochon et se trouvent les toilettes.

Une « maison » est  généralement habitée par  trois ou quatre générations, le père, chef de la famille, avec sa femme, ses enfant, ses parents, ses soeurs et ses frères encore célibataires ainsi que ses grand-parents .

 

BANJAR (LE VILLAGE COUTUMIÈRE)

foto upacara 1


Le deroulement de la communauté traditionnelle balinaise s'appuie aux systèmes sociaux très complexes qui attachent ses membres dans le principe de la solidarité très remarquable.

Un village coutumier ou Desa Adat en balinais est une entité autonome possedant ses propres reglements ou Awig-awig qui concernent aux membres de la communauté. Il peut être different d'un village à l'autre, plus ou moins sevère.

Un Desa Adat abrite souvent entre 300 à 500 familles, dirigé par un maire Bendesa Adat, qui doit prendre en charge pour organiser tous les évenements culturels dans le village; les cérémonies dans les temples, cremations, mariages ou meme regler les problèmes qui peuvent y arriver. Devenir un maire du village coutumier veut dire aussi que la personne doit être prêt de consacrer une bonne partie de son temps aux activités coutumières. Et sans rigoler, entre les cérémonies annuelles des temples et les fêtes hindouistes, ça ne laisse plus beaucoup de temps libre pour un maire. Neanmoins, cette responsabilité ne lui donne pas droit à la remuneration.

Cependant, personne ne peut empecher l'intrusion de la modernisation. Le changement est indispensable dans la vie.
Comme les peuples dans l'autre bout du monde, Bali fait partie du developpement de la technologie, nous nous deplaçons comme les autres... nous sommes obligés de nous adapter afin de survivre toujours.

Alors, on commence à modifier les reglements de la communauté pour pouvoir répondre aux besoins de la vie plus moderne. Les membres du village coutumier était concentrés dans la meme region parce que l'on était presque tous paysans. Maintenant l'education a tant changé la façon de vivre des gens. Au depart on est parti du village pour continuer l'école dans la ville voire dans les autres îles. Et une fois le diplôme obtenu, ce n'est plus la peine de retourner vivre au village car on n'aura pas vraiment l'occasion d'y appliquer ce qu'on a appris.
Certes, on continue à vivre ailleurs mais sans perdre l'appartenance à la communauté du village natal. Voila, c'est une partie des modifications qui marche beaucoup recemment vis-à-vis les changements de mode de vie. L'absence d'un membre à cause de la distance peut se remplacer avec l'argent. De toute façon les cérémonies coûtent toujours aux membres de la communauté. Mais la moindre presence dans une fête compte toujours pour garder le lien avec le village natal. Si nous ne sommes pas trop éloigné, on essaie normalement de s'arranger pour pouvoir participer un peu les rites. Ces evenements sont aussi l'occasion pour les parents de faire connaître leur village natal aux enfants qui sont nés dans la ville et de leur faire comprendre petit à petit notre appartenance à la communauté au village.

Ce phenomène de deplacement est de plus en plus frequent ces dernières années. Il y a de moins en moins de jeunes dans les villages, faute d'occasion, et en revanche les villes sont très peuplées. Donc la formule de modification du Desa Adat est obligé de s'adapter pourque tout puisse marcher ensemble.

 

donner un avis :

Tag : aventures sportives etc avec balilabelle toutes activités de sorties

Share To :
Contact : Beureu Whatsapp E-mail

recerver

Mr.
Mrs.

informations de ramassage :


Write Comment



NOS DÉSTINATIONS

Hibergement

NOS DÉSTINATIONS

circuits de randonnée bali

cérémonies et coutumes

guide français de bali

Tripadvisor